Fusions apports partiels d'actif scissions

En stock
140,00 € TTC

Paiement sécurisé
Paiement à réception de la facture
Livraison à 0.01€ en France métropolitaine

Adoptez les bonnes pratiques pour une restructuration réussie

  • Analyse claire et détaillée des fusions proprement dîtes, des apports partiels d’actif et des scissions sous l’angle des différents impôts.
  • Toutes les obligations déclaratives y sont étudiées.
  • Illustré et pratique, on y trouve de nombreux exemples chiffrés, des modèles de clauses fiscales types, des conseils et des alertes.
Matière : Fiscal, Droit des affaires
Format : 150x230
Parution : 26/06/19
Ean : 9782368934098
Nbre de pages : 753
Support : Livre
À jour : 01/04/19
Description

L'ensemble de la réglementation

L’ouvrage analyse :

- les fusions proprement dites,
- les apports partiels d’actif,
- les scissions.

Après une présentation d’ensemble de la réglementation, chaque opération de restructuration est examinée de façon détaillée, notamment sous l’angle de l’IS, de la contribution économique territoriale et des droits indirects.

L'ouvrage étudie aussi bien les conséquences des opérations les plus complexes comme celles opérées dans un contexte international, ou dans le cadre d’une intégration fiscale, que les fusions plus « classiques ».

Tous les points essentiels font l’objet d’une étude particulière :

- modalités comptables de transcription des apports et conséquences sur le choix du régime fiscal appliqué à l’opération,
- conséquences des clauses de rétroactivité,
- effets d’une restructuration sur les différents crédits d’impôt et les échéances d’impôt sur les sociétés,
- gestion des reports déficitaires,
- situation des personnes physiques ou entreprises associées de la société absorbée ou scindée qui réalisent un échange de titres.

Les conséquences spécifiques d’une confusion de patrimoine, d’une fusion rapide ou encore des restructurations qui affectent les sociétés membres d’un groupe fiscal, sont également détaillées.

Vous disposez d’une analyse illustrée et pratique grâce à :

des exemples chiffrés pour mesurer les coûts et apprécier les conséquences des choix pour prendre la décision la plus avantageuse,
- des modèles de clauses fiscales types destinées aux traités d’apport,
- des conseils concrets, des alertes pour éviter les écueils,
- tous les textes utiles (articles du CGI, directive communautaire).

Des outils uniques :

- les obligations déclaratives : modalités de souscription de l’état de suivi des plus-values placées en sursis d’imposition, particularités de la déclaration de résultat de la société bénéficiaire des apports au titre de l’exercice de réalisation de l’opération.

Questions Traitées

PRINCIPALES NOUVEAUTES :

Une édition parfaitement à jour

Une édition à jour des dernières évolutions législatives : la réforme du régime fiscal de faveur des fusions et opérations assimilées adoptée fin 2017 et complétée  sur un point important par la loi de finances pour 2019.

Une édition à jour du règlement comptable contenant notamment des dispositions sur les apports de participations assimilés à une branche complète d’activité ou les opérations transfrontalières.

Une édition à jour de la totalité des commentaires administratifs concernant le régime de faveur applicable de plein droit et sur agrément.

Une édition enrichie des dernières décisions de jurisprudence : sur les opérations transfrontalières, sur la notion de branche complète d’activité, la fixation de la parité d’échange, le transfert des déficits et le calcul du mali de fusion.

Questions Traitées

IL REPOND A TOUTES VOS QUESTIONS :

- Quelles sont les conséquences des nouvelles limitations de déduction des charges financières en cas de fusion ?

- Quelle est la portée de la clause anti-abus visant à exclure certaines opérations du régime spécial des fusions à compter du 1er janvier 2018 ? Comment éviter son application ?

- Le mali de fusion est-il calculé à la même date comptablement et fiscalement ?

- Quelles sont les conditions d’obtention de l’agrément pour le transfert des déficits en cas de fusion ? Comment apprécier la notion de changement d’activité chez l’absorbée ?

- L’apport d’une branche complète doit-il systématiquement s’accompagner du transfert du personnel ?

- A quelles conditions un apport partiel d’actif peut-il être placé de plein droit sous le régime spécial des fusions ? et une opération d’apport-attribution ?

- En cas d'apport partiel d'actif portant sur une branche complète d'activité, l'existence d'un engagement de cession ou de perte de contrôle fait-elle obstacle à l'application du régime spécial des fusions ?

- Que deviennent les engagements de conservation des titres reçus en contrepartie d’apports partiels d’actifs réalisés avant le 1er janvier 2018 ?

- Comment le délai de détention des titres reçus en contrepartie d’un apport partiel d’actif doit-il être calculé ? 

- Lorsqu’une opération a été placée sous le régime de faveur par une décision d’agrément, les avantages fiscaux sont-ils systématiquement remis en cause en cas de réalisation d’une nouvelle restructuration dans le délai de trois ans ?

- Les apports à une société étrangère de participations assimilées à une branche complète d’activité peuvent-ils être placés de plein droit sous le régime de faveur ?

- Quel effet rétroactif peut être donné à une fusion, une scission ou à un apport de branche complète d’activité réalisé au profit de personnes morales étrangères ?

- La réglementation comptable relative à la transcription des apports s'applique-t-elle en cas d'opérations transfrontalières ?

Fusions
Fusions apports partiels d'actif scissions
En stock
140,00 € TTC
Paiement sécurisé
Paiement à réception de la facture
Livraison à 0.01€ en France métropolitaine