[Discrimination]
Interdire un type de coiffure aux seuls hommes peut-il être discriminatoire ?

Faites le point gratuitement dans Navis Social

Dans un arrêt du 23 novembre 2022, la Cour de cassation répond à la question suivante : le fait pour un employeur de restreindre la liberté de ses salariés de sexe masculin dans leur façon de se coiffer constitue-t-il une discrimination fondée sur le sexe ?

L’affaire concerne un steward travaillant depuis plusieurs années pour la compagnie aérienne Air France. Il s’est présenté à l’embarquement, coiffé de tresses africaines nouées en chignon. Son employeur lui a refusé l’accès au motif qu’une telle coiffure n’était pas autorisée par le manuel des règles de port de l’uniforme pour le personnel navigant commercial masculin. Le salarié contraint de porter une perruque pour exercer ses fonctions, a saisi le juge prud’homal afin d’obtenir la condamnation de l’employeur pour discrimination.

Découvrez la décision de la Cour de cassation concernant cette question avec le décryptage de notre rédaction dans Navis.

Accédez gratuitement à l’ensemble de ces commentaires pratiques dans Navis Social, rubrique « Revues » au Feuillet Rapide social n°24/22, en remplissant le formulaire ci-contre (sans engagement et sans CB).

Navis Social, la plateforme documentaire pour une maîtrise totale et sans faille de l’information juridique accessible à distance, vous donne accès :

  • Au fonds documentaire pluridisciplinaire unique sur le marché
  • Aux codes indispensables, à tous les textes de référence et aux sources officielles
  • Aux outils pratiques et innovants : simulateurs, modèles d’actes, aide à la recherche par chat
  • A un accompagnement téléphonique pour vous aider à optimiser vos recherches

Accédez gratuitement à ce dossier et bien plus encore dans Navis Social dès à présent sur simple inscription (sans engagement et sans CB).